24 septembre 2008

Ca se complique...

Depuis mon petit tour aux urgences le week-end du 05-06-07 septembre, je me tiens fort sage : pas de voiture, pas de sortie de plus de 10 minutes. Bref, je reste sagement à la maison avec mes machines à coudre.

En plus avec le suivi de la sage-femme à domicile, je ne m'en faisais pas du tout et c'est toute confiante que je suis allée mardi à mon rendez-vous mensuel à l'hôpital. On fait le point, sur la grossesse, l'hospitalisation, mon état actuel. Tout se passe bien.
L' examen clinique se déroule normalement : prise de poids 9 kg, donc pas de souci, hauteur du ventre: 31 cm, pas de soucis, col très court, souple et ouvert à 1 dgt, donc, un peu raccourci depuis 15 jours, mais pas plus dilaté, donc on continue à faire gaffe mais rien de très angoissant.

Jusque là, donc, si vous m'avez bien suivi dans mes détails glamour, tout ne va pas si mal.  Et vient le temps de la prise de tension : bilan : trop haute, quelque chose comme 14/9. Vraiment limite d'après elle. J'ai donc bon pour un deuxième petit tour aux urgences : monitoring avec prise de tension toutes les 10 minutes pendant 45 minutes.

Le stress monte, la tension ne descend pas ( what a joke! ). Une infirmière arrive, me fait une prise de sang pour un bilan sanguin global.

Au final, la tension tournera autour de 13-14/8-9. Toujours limite.. La sage-femme décidera de me renvoyer chez moi en me disant qu'elle m'appellerai s'il y avait un souci et que l'on fera un contrôle en exploration fonctionnelle...

Je suis rentrée chez moi. J'ai éclaté en larmes. En effet, l'hyper-tension artérielle est un des symptômes majeur de la pré-éclampsie. Ca signifie surtout une mauvaise alimentation du foetus qui peut générer une souffrance foetale, voire une mort in utero. Rien de très gai donc.

Et ça n'a pas raté, je suis allée me reposer, j'ai réussi à sombrer dans le sommeil quand, à 15h00 le téléphone sonne : "Madame, c'est la sage-femme de l'hôpital que vous avez rencontré ce matin aux urgences. Le bilan sanguin est un peu perturbé, on aimerait donc faire le point avec vous vendredi matin à 9h30 aux explorations fonctionnelles"...

Après avoir raccroché, je me suis transformée en vraie fontaine. Je me suis un peu rassérénée en me disant que si c'était vraiment grave, ils m'auraient fait revenir immédiatement. J'ai passé un petit coup de fil  la sage-femme libérale qui me suit pour la préparation à l'accouchement et pour les monitoring à domicile. Elle m'a aussi un peu rassuré en tenant le même discours.

Le plus dur a été de l'annoncer à Chéri qui est en déplacement à 500 km sans possibilité de rentrer avant jeudi dans la nuit.
Toute seule, c'est dur parfois.

Posté par LilyN à 16:04 - - Commentaires [3] - Permalien [#]


Commentaires sur Ca se complique...

    je te souhaite le mieux pour vendredi. Mais aussi je fais de l'hypertension artérielle et en prévision de ma future grossesse j'ai prévu le coup et je prends des médicaments qui régule cette tension trop haute. BOn, je ne suis pas enceinte mais je suis sûre que c'est prit à temps chez toi. courage ça va bien se passer... on croise les doigts.

    Posté par clem, 25 septembre 2008 à 18:24 | | Répondre
  • C'est vrai qu'avec Monsieur pas tout près ça doit pas être facile, quand ça ne va pas trop.
    Je te trouve vraiment très courageuse.
    Et chuis sûre que tout va bien se passer.

    Posté par Gol, 27 septembre 2008 à 14:55 | | Répondre
  • Merci les filles! Votre soutien fait chaud au coeur.

    Posté par LilyN, 27 septembre 2008 à 17:10 | | Répondre
Nouveau commentaire